Non classé

Lumière sur la fondatrice de l’institut

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, nous avons décidé de mettre en lumière le parcours d’une femme extraordinaire, la fée qui a fondé l’institut Feel so Good : Amel Meniri.

A l’origine, après un bac scientifique, Amel s’est lancée dans des études de biologie. Ce n’est que plus tard qu’elle rejoint le monde de l’esthétique, où elle sera esthéticienne puis rapidement bras droit d’une des pionnières de la beauté Parisienne.

Sa rigueur, sa détermination et ses excellents résultats ont fait écho dans le monde de la beauté, ce qui lui vaudra d’être recrutée par la Maison Jean d’Estrées, en tant qu’ambassadrice et formatrice. Cette expérience lui permettra de voyager et de promouvoir les valeurs de la marque dans les quatre coins du monde.

En effet, elle a formé des centaines de dépositaires au Japon, en Nouvelle-Calédonie, au Canada, Puerto Rico… La liste est longue !

IMG_18C00425D620-1
Amel Meniri
IMG_323CAAE48DE3-1
Souheyla Meniri

Après 12 années de voyages, sa passion et son esprit de leader la poussent en 2010 à fonder son propre institut, un lieu atypique et cocooning niché au cœur du 8ème arrondissement de Paris à deux pas des Champs Élysées.

Amel et son équipe d’esthéticiennes expertes font preuve de professionnalisme, d’écoute, de rigueur et de savoir-faire pour vous réserver un accueil personnalisé dans un cadre privilégié, ample et moderne.

En tant que chef d’entreprise perfectionniste, elle reste à l’affut des dernières techniques et technologies pour vous proposer le meilleur. Amel continue de former régulièrement ses équipes pour optimiser l’expérience de ses clientes.

Accompagnée de sa sœur Souheyla, chargée de communication, elles font vivre l’institut Feel so Good et vibrer le cœur de ceux qui viennent s’évader le temps d’une parenthèse bien-être.

Les deux sœurs Meniri sont la preuve vivante qu’il n’y a pas de leadership sans prise de risque !

« L’ambition, c’est une aspiration qui demande du courage et le meilleur de soi-même pour l’atteindre. »

Nathalia Del Moral